Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 octobre 2009 2 13 /10 /octobre /2009 16:12
Salute,
je vais poster dans cette catégorie les différentes étapes d'un projet de court métrage sur lequel j'ai commencé  à travailler récemment.
L'idée du scénario est là, mais il reste à la préciser, à la developper et à l'écrire.
En gros, en très gros,il s'agira de l'histoire de deux personnages pendant les guerres d'Italie, au XIVe ou XVe siècle : un condottiere (grand capitaine de mercenaires, et son fidèle lieutenant.
J'ai décidé d'utiliser, pour le personnage du Condottiere, une marionnette sicilienne à fil,  "customisée' pour la rendre animable. J'adore ces marionnettes qui ont souvent de très beaux costumes et armures en fer. Je n'utiliserai pas le visage en bois, le moment venu je le ferai en silicone ou mousse de latex...



Elles ont en plus l'avantage d'avoir une echelle correcte pour l'animation, celles que je vais utiliser mesurent environ 35cm.

Démontage et constat : La marionnette est en fait constituée de 3 pièces en bois assez dur : torse et 2 jambes, sur lesquelles sont fixées, à l'aide de grosses agrafes (rouillées !) les pièces d'armures et les vêtements.
Les jambes sont d'un bloc, sans articulation au genou, et bougent avec un simple système de balancier au niveau du bassin. Les bras sont mous, une simple pièce de bois fait office de coude, une autre de main.

































Je vais garder la base en bois en la modifiant, et y rajouter des pivots à rotule aux endroits stratégiques.
J'utilise ma toute première armature 'home made' qui date de l'année dernière. Je l'avais faite en cuivre et donc elle est inutilisable pour la mousse de latex à laquelle elle était initialement destinée (dommaaaage...ehhh oui, on en apprend tous les jours).




Je vais donc la recycler en recupérant les rotules qui ne fonctionnaient pas si mal.
Je coupe la pièce de bois 'torse' en deux, au niveau du bassIn (en gardant le plastron de l'armure, j'ai peur de ne pas réussir à le remettre).
Je creuse les pièces en vois pour inclure la rotule sans rajouter de hauteur au personnage.
Les tiges des rotules sont enfoncées dans le bois, collées à la cyanolite (j'espère que ça tiendra dans les mouvements de rotation dans l'axe)




Bon pas de jambes pour l'instant, quoique ! Comme ça c'aurait été sympa aussi !


Bon, Les "vrais" jambes maintenant. Elles ne sont pas articulées. Je me dis qu'il y a peut être moyen d'économiser une rotule, en faisant un simple serrage par vis. Cela reduit la rotation du genou, mais de toute façon avec l'armure du tibia, elle est déjà assez limitée.
Donc, je m'echine à découper précisemment le genou en deux parties qui peuvent pivoter (l'idée étant de placer une vis+ecrou au niveau du trait blanc de la photo de droite).



Seulement, ça ne marche pas... pas de photo, mais le serrage n'est pas assez fort et ne parvient pas à maintenir la jambe en position lorsque le corps pèse sur l'arrière.

Donc, il va falloir passer par une rotule, même chose, je creuse la jambe pour insérer la rotule est modifier le moins possible le galbe de la jambe.
Sur la photo de droite, la rotule bassin/cuisse.




Voila pour le moment ! suite bientôt :)
Tcho
Gozalbo

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Gozalbo 13/10/2009 21:39


Salut Steric !
C'est marrant, je me suis posé la question tout à l'heure en regardant les images, avec le recul, j'ai eu une sorte de 'prise de conscience' de cet ordre.
Mais bon, je ne pense pas qu'elle soit très ancienne, je l'ai trouvé pour pas très cher chez Emmaus (une autre sur Ebay), et je pense qu'en Italie Il y en a plein les magasins de souvenirs.
Effectivement, en farfouillant, j'en ai vu certaines qui ressemblent plus a des pièce de collection et je ne m'aventurerai pas à les désosser.
Maintenant, il y a quand même un vague sentiment émouvant de savoir que cette marionnette que je démonte a eté assemblée à la main par un artisan (je pense vraiment que c'est le cas vu l'assemblage
"à l'agraffe", c'est pas du made in china). C'est comme si je passais après lui, et sans le connaitre, je pense (j'espère !) ne pas le "trahir" en utilisant son boulot à ma sauce pour essayer de
raconter une histoire ;)


steric 13/10/2009 21:12


waoou bravo très instructif.
Mais dis-moi, tu n'as pas peur de trafiquer ainsi la marionnette ? Elle est ancienne ?
C'est presque dommage si elle a une valeur historique.
Mais c'est vrai que le résultat va en valoir la peine.
Je pense qu'elle te pardonnera de la malmener ainsi.
C'est pour la bonne cause :)


  • : Gozalbo_stopmoblog
  • Gozalbo_stopmoblog
  • : Bienvenue sur ce blog où j'ai consigné mes essais d'animation en volume (il y a quelques années maintenant !).
  • Contact