Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 décembre 2010 1 13 /12 /décembre /2010 15:54

Une petite semaine dans les engrenages et la mécanique pour terminer un slider micrométrique version mini.

Il est beaucoup plus maniable que le rail d'1 mètre que j'avais fait l'année dernière, et va me servir pour les travellings courts (14 ou 15 cm max). Dans l'idée également de le placer facilement dans le décor.

 

Voilà la bestiole montée sur un petit pied et un adaptateur manfrotto:

 

travelling 01

 

 

Alors donc j'explique un peu.

Je suis parti d'un slider macro très cheap (en bas sur la photo), dégotté sur internet en provenance directe de Chine. Métal tout mou, beaucoup de jeu (donc de vibrations), et deplacement du rail pas vraiment précis : un tour de molette = presque 2 cm.

Je peux me tromper, mais j'ai bien l'impression que même sur des slider de bonne qualité, le mouvement n'est pas super précis, simplement, ils sont mieux fabriqués, et il y a moins de jeu, (mais beaucoup plus de scrupules à les démonter !)

travelling 05

 

 

 

Je l'ai utilisé à l'envers pour me servir de la plaque longue comme rail, et non comme support de l'appareil. Ca réduit considérablement les vibrations, mais pas encore assez, et j'ai dû rajouter deux petites feuilles de cuivre sous le plateau, et le long du plateau pour le coincer.

Ca frotte plus, mais ça supprime le flottement, et ça axe correctement le plateau (on en apeçoit une sur la photo ci-dessous, à côté de la vis sur le plateau).

Ensuite, ajout d'une tige filetée en appui sur deux barres de laiton, et d'une petite pièce filetée en laiton, solidaire du plateau qui entraine donc celui-ci lorsque la tige tourne.

travelling 04

 

 

La molette au bout, avec un petit repère, une graduation imprimée sur du papier transparent collant, et un petit tube de caoutchouc.

travelling 02

 

Une chose très importante dont je me suis rendu compte en fabriquant le machin : au début j'ai eu tendance à tout vouloir serrer fort, percer juste au bon diamètre etc... Le problême, c'est que mon outillage ne me permet pas de percer ou de fraiser parfaitement droit, vraiment précisemment, du coup, à force d'imprécisions, ça frottait dans tous les sens.

J'ai donc ajouté des joints en caoutchouc pour rattraper les niveaux, et j'ai ré-élargit les passages de la tige filetée aux extrémités (puisque seul l'appui sur la barre en laiton est important)

Du coup la tige filetée flotte au extrémités mais ne frotte pas, et comme le plateau est bien calé sur son rail, il glisse droit et regulièrement.

 

 

Autre dispositif, plus à l'état de prototype pour l'instant : the plateau rotatif micrométrique :

 

travelling et base 01

travelling et base 02

 

Donc, un petit plateau rotatif, un peu sur le modèle d'une plateau pour photo panoramique, mais qui permet des rotation vraiment hyper fines de l'appareil (presque trop)

A base d'un engrenage et d'une vis sans fin, et d'un système d'engrenages reducteurs.

J'ai desossé et scié un vieux trepied pour récupérer le sabot.

Pour l'instant il fonctionne bien, mais manque beaucoup de solidité. Il va falloir que je refasse le plateau inférieur car pour le coup, la roue à pas mal de jeu (toujours à cause d'un percage pas droit, j'ai dû le ré-élargir également, mais là ça flotte trop) , et les fixations des tiges d'engrenages sont trop fragiles.

Tiens, en voyant cette photo, je me dis que je pourrais presque le solidariser du plateau du slider...

++

Partager cet article

Repost 0

commentaires

hugo 15/12/2010 21:19


Enfin je voulais dire "sur la préparation, les décors et les personnages tu fais tout tout seul?".


Gozalbo 16/12/2010 06:51

Ouaip, pour les décors, les persos etc. , je travaille seul.

hugo 15/12/2010 21:17


Ok ça marche, par contre sur la réa tu fait tous tout seul ?


hugo 14/12/2010 19:29


Quand tu dis "nous" ça veut dire que vous êtes combien sur le projet?


Gozalbo 14/12/2010 19:46



Ach, bien vu !


En fait, c'est assez réçent, mais à présent nous sommes vraiment deux dans la barque. Nous écrivons le scénario du film à quatre mains avec mon ami Stéphane (conteur et comédien de son état, le
comédien d'Apollo, mon précédent court métrage) qui suit le projet de très près depuis le début , et nous le co-réaliserons. 


Je viens de lâcher une grosse info là ! Je ferai une petit article un de ces jours pour présenter plus amplement le Monsieur.



hugo 13/12/2010 21:05


impressionnant, dis donc. ça fait quand même pas mal de truc, de molette et de bidule à gérer en même temps et auxquels il faut faire attention.
Ton travail et génial en tout point!
Le court métrage final tu pense le présenter à des concours ou des festivals?


Gozalbo 14/12/2010 09:04



Salut Hugo et merci !


en fait pas tant de molettes à gérer (une pour le slider, une pour le plateau tournant), le truc plus compliqué c'est de gérer l'articulation des deux dans les mouvements de travelling+rotation.
C'est ça qui nécessite de l'entrainement pour que le mouvement paraisse naturel.


J'envisage de motoriser le bidule avec des moteurs pas-à-pas, c'est pas encore fait, mais très possible avec ce système (après, c'est pas forcément plus pratique)


Pour le court, oui oui, quand il sera fini, bien sûr nous tâcherons de le diffuser le plus possible ! (mais on y est pas encore  )



  • : Gozalbo_stopmoblog
  • Gozalbo_stopmoblog
  • : Bienvenue sur ce blog où j'ai consigné mes essais d'animation en volume (il y a quelques années maintenant !).
  • Contact